Sunday, 23 July 2017
BREAKING NEWS

Semantis : la sémantique d’un nouveau concepte

Semantis ne représente pas seulement un mot, résonnant différemment dans plusieurs langues. Il est, en même temps, un projet multinational, une association sans but lucratif, une filière vocationnelle et une véritable communauté d’idées. Pour commencer… Le projet Semantis voit le jour en printemps 2012, quand il est constitué, à l’initiative de quelques collègues belges, un réseau mixte d’équipes pédagogiques, avec le rôle de proposer aux différents systèmes éducatifs nationaux une nouvelle méthode d’approche  et d’enseignement, à base de déroulement d’ateliers multimédia qui devraient favoriser une meilleure compréhension et réception des langues étrangères, et tout spécialement de la langue française. Le projet a été sélectionné pour cofinancement par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) – Fonds Francophone des Inforoutes – et il s’adresse plus particulièrement aux jeunes esprits passionnés et créatifs, par l’intermédiaire desquels le concept d’ « interculturalité » peut devenir réalité au sein des communautés qu’ils représentent.

 

Rencontre Semantis à Bruxelles, Place du Jeu de Balle. De gauche à droite: Didier Van Der Meeren, Dan-Alexandru Popescu, Andreea-Doina Călbează et Richard Delmas

 

Quant à elle, l’Association Semantis, une entité non-profit avec son siège à Liège, en Belgique, est née justement de l’importance et de la nécessité de soutenir et d’accompagner l’accès aux nouvelles tehnologies informationnelles et de communication, mais aussi leur utilisation afin de favoriser l’éducation formelle et non-formelle, la formation professionnelle, l’innovation et la création artistique, le partage de la diversité culturelle et linguistique en espace virtuel. L’Association se propose ainsi d’initier et de soutenir, dans un cadre global, diverses manifestations et projets promouvant la diversité culturelle et le multilinguisme sur l’Internet.

 

Après des réunions de travail à Bruxelles, Sibiu (Roumanie) et Belgrade (Serbie) – une dernière rencontre devrait avoir lieu à Wroclaw, en Pologne, le mois d’octobre – et une douzaine de journées européennes de networking et d’échanges sur les bonnes pratiques en matière d’éducation et d’enseignement, des professeurs français, polonais, moldaves, géorgiens, macédoniens, serbes, belges et roumains ont apporté leur contribution spécifique sur la plateforme en ligne du projet, mise à disposition et administrée par l’Université “Lucian Blaga” de Sibiu. Une série de réalisations artistiques virtuelles – sous la forme de projections, de scènes de théatre, de dialogues interactifs et d’histoires vidéo – ont été présentées en avantpremière, leurs auteurs étant des éléves dans les pays partenaires au projet, sous la coordination d’un/une professeur(e) de français.

 

La fin du projet s’approchant, nous pouvons en conclure que cette petite, mais très enthousiaste communauté Semantis est maintenant plus riche encore, les nombreuses productions digitales originales, récemment réalisées par les élèves et déposées dans la bibliothèque virtuelle de l’Association, tout comme la structuration de nouvelles identités, fraternités et solidarités humaines par une action culturelle conjuguée en apportant leur témoignage et leur contribution au developpement durable de nos sociétes, de la société moderne dans son ensemble.

 

Dan-Alexandru Popescu

 

Site du projet Semantis OIF: www.projetsemantis.org

Groupe Facebook officiel du projet Semantis

« »
Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *